A1 Décrire une famille

Pour les fêtes, pensez à votre site de ressources de FLE préféré ! Pour me permettre de régler les frais de gestion du site et de continuer la publication de ressources, soutenez-moi sur Kofi ou Paypal

Un grand classique pour terminer l’année sur Franchement FLE ! Parler de sa ou d’une famille est un excellent moyen en FLE de découvrir les adjectifs possessifs, de s’exprimer sur un sujet familier, et de réviser/approfondir les nombres avec les âges.

Activité A : Un arbre généalogique d’une famille sur 3 générations. J’ai choisi de faire une famille recomposée d’un côté et homoparentale de l’autre, dans un souci à la fois d’originalité et de réalisme pour une famille en 2022. Il existe bien assez de ressources de familles « traditionnelles » pour s’en éloigner un peu. Vous pourrez aborder cet arbre comme vous voulez, en comptant les personnes, en comptant les hommes, les femmes, en faisant deviner le thème, en faisant deviner ce que sont les coeurs sur les lignes entre les personnes.

Signaler que le focus est sur Paul, que c’est sa famille puisqu’il dit « Moi ! » et le texte qui suit est de son point de vue. Faire lire et compléter les noms dans l’arbre. Pour aller plus loin, faire poser des questions pour faire découvrir le vocabulaire de la famille exposé dans les phrases. Par exemple « Qui a 70 ans? » « Qui est le père de Pierre? » ou des oui/non « Nina a un bébé? »

Activité B : Tableau de grammaire des adjectifs possessifs. Je n’ai pas mis « à moi », « à toi »… car c’est parfois quelque chose qui n’est pas forcément maîtrisé par les apprenants, mais j’ai pris soin de ne pas seulement mettre des exemples avec des personnes (ma mère) mais avec aussi des objets (son livre) car il m’est déjà arrivé que des apprenants supposent qu’on ne pouvait utiliser ces mots qu’avec des humains.

il faut compléter ce tableau avec les possessifs manquants, même s’ils ne se trouvent pas dans le texte de l’activité A, ils se devinent par observation (surtout pour Notre/votre, Nos/vos). Bien insister sur Son et Sa qui nécessitent toujours un peu de gymnastique mentale pour des anglophones, germanophones, etc !

Activité C : Deux exercices qui permettront de détailler à la fois le vocabulaire de la famille (en allant plus, exemple de neveu/nièce, belle-mère) et de s’exercer sur les possessifs. Les phrases étant à la fois à compléter avec le possessif et avec le mot de famille (ou un seul) il faudra faire attention à être clair sur la consigne, ou à faire tous ensemble si le groupe n’est pas assez autonome. L’exercice 2 insiste sur les côtés plus problématiques des possessifs avec leur/leurs, son/sa

La dernière activité est sur un document à part, en format paysage :

Une page vierge à compléter avec les apprenants. Il n’y a pas de lien entre les bulles pour que les apprenants s’approprient vraiment la page. Deux activités possibles : recréer sa famille, pourquoi pas même avec des photos si vous avez un groupe ou vous avez l’habitude de ce genre de travaux. Ou bien inventer une famille, faire une famille célèbre, ou seulement une famille originale.

Pour encourager l’interaction : un apprenant décrit, l’autre écrit / dessine.

Je n’ai pas imprimé ce document, n’hésitez pas à me dire si les marges sont coupées ou quelconque autre problème de format, ça arrive mais c’est modifiable.

Un document PDF de deux pages

Document format paysage dernière activité :

Un document PDF d’une page

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.